Mixer pour – de 1 euro – Episode #2 – Comment organiser ses pistes pour un mixage


 

Dans cette nouvelle vidéo, nous allons voir comment s’organiser dans sa session de mixage pour éviter de perdre du temps et s’y retrouver plus facilement.

Si vous utilisez d’autres astuces ou une autre organisation, vous pouvez partager dans les commentaires

Transcription Texte de la video sur comme s’organiser pour le mixage audio

Salut à tous !

Je suis Damien Bihel, ingénieur du son.

Dans cette vidéo, je vais vous expliquer comment organiser votre session pour mixer une chanson, mais avant de vous en dire plus, si vous voulez améliorer votre son, je vous invite à cliquer sur le lien qui apparait à l’écran ou sous la vidéo, grâce a ce lien je vous enverrai directement des vidéos et pleins d’astuces par email pour améliorer votre son, vos enregistrements et votre projet audio.

Revenons à la partie qui nous intéresse aujourd’hui, c’est-à-dire l’organisation des pistes et comment bien s’organiser pour avoir un mixage plus efficace, car si vous avez un projet avec des pistes pas bien organisés, vous allez perdre du temps, perdre de la rapidité en recherche et en changement de piste et vous allez réduire ce qu’on appelle le flux artistique, c’est-à-dire que vous allez plus réfléchir à quelle piste il faut modifier plutôt que agir.

Je vais vous donner des conseils pour avoir une fluidité dans le mixage, être efficace et pouvoir trouver directement la piste que vous chercher en un seul coup d’œil.

mixageMais ne vous en faites pas, avant j’étais comme vous, j’ai mis du temps avant d’avoir le système organisé tel que je l’organise, à comprendre tous les mécanismes et comment les organiser, j’ai compilé plusieurs techniques que j’ai pioché à droite et à gauche pour en faire quelque chose d’agréable à regarder et efficace pour le mixage, car pour être efficace, il faut pouvoir retrouver facilement les pistes à traiter, et éviter d’avoir à naviguer dans le projet pour chercher les pistes.

Voici comment je procède, je vais renommer toutes les pistes avec des noms un peu plus parlant : Lead Vox c’est la voix lead, le Kick c’est la grosse caisse, les BV1, BV2 et BV3 ce sont les chœurs. Une fois qu’on a renommé de manière claire toutes les pistes on va mettre un autre système en place : un code couleur, ici dans GarageBand que j’ai choisi d’utiliser on peut utiliser des icones, visuellement c’est beaucoup mieux, beaucoup plus efficace et plus pertinent. Il y a d’autres logiciels où on ne peut pas insérer d’icones, dans ce cas j’utilise comme dans AbletonLive, un code couleur bien particulier, c’est à dire que je met la grosse caisse en rouge, tous  les éléments percussifs en orange, les petits éléments un peu moins percussifs en orange plus clair, la basse en vert un peu plus foncé, toutes les guitares en vert, les voix en rose, les pianos en bleu, et les effets en violet. Petite parenthèse : quand vous avez la chanson vous pouvez couper les bouts d’audio où il n’y a rien, ça vous évite d’avoir des ronflements au mixage, juste sur les bouts d’audio qui ne servent à rien, ça vous permet de déterminer une structure plus facilement à l’œil, par exemple sur cette structure on est plus dans un refrain ici et ici on est plus dans un pré-refrain et un couplet juste avant.

une fois que vous avez identifié toutes vos pistes de manière visuelle et de manière nominative, il va falloir les organiser, pour les organiser je procède toujours de la manière suivante : j’essaye de mettre le Kick au centre de mon projet, en dessous du Kick je vais essayer de mettre tout ce qui est percussif, généralement on va retrouver les SN Snare c’est-à-dire les caisse claires,  les TOM et les OH, après tous les éléments un peu plus légers de la batterie, juste à coté du Kick j’aime bien avoir ma basse pacque le couple Kick, grosse caisse et basse sont vraiment très particuliers à gérer au mixage, on fait beaucoup d’allerretour entre les deux et j’aime bien les avoir côte-à-côte, après je regroupe tous mes instruments : guitare, piano, etc. je mets toutes les voix ensemble, et à la fin je mets les effets qui vont être traités à la fin, ça c’est vraiment le détail qui tue mais ce n’est qu’un détail.

Si on revient à GarageBand, voila ce que ça donne, j’ai mis le Kick un peu au centre, la caisse claire, les OH, les Tom, les Cymbals ici, comme je viens de vous l’expliquer j’ai mis le Kick  et la basse ensemble, on va retrouver les violons, le piano et toutes les voix ensemble je pourrais même mettre les Lead en premier, j’ai changé toutes les icones pour avoir une identification claire et efficace au premier coup d’œil, avec un système comme ça je n’ai pas besoin de jongler d’un bout à l’autre entre quand je travaille sur le Kick et la basse, quand je travaille sur les voix, j’ai toutes les voix ensemble, tous les groupes d’instruments qui se ressemble, avec ce système et un projet bien organisé on va pouvoir gagner du temps et se concentrer sur l’essentiel pour faire de la musique.

Si vous avez d’autres astuces ou une autre organisation, vous pouvez la partager tout simplement dans les commentaires.

Mais avant de clôturer cette vidéo si vous voulez améliorer votre son je vous invite à vous inscrire gratuitement en cliquant sur le lien, vous recevrez une vidéo qui va vous expliquer comment améliorer votre son chez vous, comment faire des choses de qualité qui sonnent, et vous recevrez par email plein d’autres astuces par la suite.

Je vous dis à la prochaine pour une nouvelle vidéo.